Le programme 2021

Voici la programmation telle que nous la prévoyons. En ces temps pandémiques, nous restons à la merci d’une reprise de la contagion, mais nous ferons tout pour célébrer dignement cette 10è édition du Labyrinthe musical !

Têtus que nous sommes, nous continuons d’organiser notre programmation autour de trois axes – musique ancienne, jazz et occitan – avec des musiciens qui n’aiment rien tant que de sortir des cadres. Jugez plutôt :

Lundi 9 août

Ouverture des stages de chant choral et de danse baroque. Accueil des participants dès 9 heures.

Jeudi 12 août

21 h, théâtre municipal de Villefranche-de-Rouergue

Naïssam Jalal Trio « Quest of the Invisible »

Naïssam Jalal, formidable flûtiste franco-syrienne, réunit dans ce trio le pianiste Leonardo Montana et le contrebassiste Claude Tchamitchian à la recherche de l’Invisible. Ce répertoire est à la croisée des musiques mystiques extra-occidentales et traditionnelles et du jazz modal. Le silence y possède une place centrale, le rythme mène toujours vers la transe dans une forme répétitive et hypnotique, parfois la voix vient prêter main forte aux instruments pour entrer en contact avec l’Invisible en le nommant. Cette création oscille entre contemplation et transe, silence et musique.

Victoire du Jazz « Album inclassable de l’année » en 2019.

Nommée aux Victoires du Jazz 2021 dans la catégorie « Artiste Instrumental de l’année »

Vendredi 13 août

18 h, cloître de la Chartreuse Saint-Sauveur :

Ensemble L’Aubade, Turba Consort et chœur du Labyrinthe musical : « Ensaladas et chansonniers »

Fondé par Antonio Guirao Valverde en 2020, l’ensemble L’Aubade réunit six chanteurs de différentes origines, dont une spécialiste en polyphonies traditionnelles, afin de proposer de nouvelles sonorités plus proches des pratiques vocales anciennes. Le Turba Consort, fondé à Tarbes en 2015, est un ensemble instrumental jouant sur instruments anciens : cornets à bouquin ou trompettes baroques, orgue positif ou clavecin, sacqueboutes. Le chœur du festival rassemble chaque année de nombreux chanteurs et chanteuses amateurs de très bon niveau venus de tous horizons, pour mettre au point pendant près d’une semaine un répertoire qu’ils et elles auront étudié en amont.
Musique écrite (Moyen Âge jusqu’à fin Renaissance) et musique de tradition orale (polyphonies traditionnelles) se mélangent et interagissent pour proposer une expérience unique dans le paysage musical actuel.

ANNULE 21 h, place Saint-Jean :

Bal Renaissance avec l’ensemble Guilhem Ademar !

Samedi 14 août

Fin de matinée dans la vieille ville : déambulation du Chœur du Labyrinthe musical et démonstration de danse par les participants au stage de danse baroque.

17 h, théâtre municipal de Villefranche-de-Rouergue

Il Caravaggio : Madonna della Grazia

Dirigé par la claveciniste Camille Delaforge, en collaboration avec la chanteuse Anna Reinhold, Il Caravaggio est un nouvel acteur du paysage musical baroque français. L’ensemble porte une attention toute particulière à l’interprétation de répertoires français et italiens originaux et principalement dédiés à la musique vocale. Madonna della Grazia est leur tout nouveau programme, sorti au disque en avril 2021, consacré à la figure de la femme, entre idéal et humanité, à travers les sources populaires et baroques d’Occident et d’Orient. L’ensemble est en résidence au Centre de Musique Baroque de Versailles ainsi qu’au Festival de Sablé.

21 h, cloître de la Chartreuse Saint-Sauveur :

San Salvador La grande folie

San Salvador n’est pas un concert de musique d’îles lointaines… San Salvador c’est un concert radical chanté à six voix, deux toms, douze mains et un tambourin. Alliant l’énergie et la poésie brute des musiques populaires à une orchestration savante, le concert est l’alchimie subtile d’harmonies vocales douces et hypnotiques sauvagement balayées par une rythmique implacable. Il en résulte un moment déroutant dans un mix entre tragique et joyeux, d’une rare intensité à la croisée de la transe, d’un chœur punk et de constructions math-rock ; dansant et chaleureux ; hyper-rythmique et haletant.

Nommé aux Victoires du Jazz 2021 dans la catégorie « Musiques du Monde »

LA PRESSE EN PARLE :

– Télérama ffff et couverture Télérama sortir : une surchauffe tellurique.
– Libération : une transe délirante.
– Le Monde : l’énergie sur scène frappe très fort.
– Le JDD : une hype tribale punk inédite et déjantée.
– Le Monde Diplo. : les voix s’expriment avec une puissance assumée.

Pour consulter le dossier complet avec les vidéos et les bios des artistes : rendez-vous sur cet article .