Jeudi 14 : le quatuor Machaut et Poline Renou aux Augustins

Une musique qui enjambe sans façon plus de 6 siècles. De Guillaume de Machaut (14è siècle) à Gérard Titus Carmel (21è siècle) : deux poèmes servent de base à un extraordinaire voyage sonore utilisant toutes les ressources acoustiques de l’église des Augustins. Nappes de sons, mélanges de timbres, quatre saxophones jouant comme un orgue, une voix qui parfois devient saxophone, parfois chante comme les anges ne savent plus le faire, parfois trouve des textures inouïes. 

Compositions de Thomas Lacôte et Guillaume de Machaut, et peut-être de Quentin Biardeau. 

Le programme, c’est par ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s